Langue
Bonjour ! 👋

Votre langue actuelle :

Autres langues disponibles :

Un poème sur le temps

La vie est constamment en mouvement, et ne s'arrête jamais, tel une rivière s'écoulant à l'infini... Mais cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas prendre un moment pour apprécier le passé. Nous souvenir des bons moments, comme des épreuves qui nous ont fait évoluer. Alors, faites un pas en arrière, et regardez votre vie. Voyez tout ce que vous avez accompli et ce que vous avez appris. Et soyez reconnaissant pour chaque moment, chaque signe, chaque rêve qui vous guident à chaque instant. Car ils font tous partis de votre histoire, et construisent qui vous devenez.
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email

Nous sommes heureux de partager un poème transmis par une étudiante de la Formation IRSS, une magnifique inspiration qui nous amène à repenser le rôle du temps dans notre évolution… 

Temps,

Je t’ai longtemps défini en heures, en mois, en années
Peut-être dans le fond pour essayer de te maîtriser
Je t’ai compté, calculé, quantifié, pour me satisfaire
Auparavant, je te croyais seulement linéaire.

Temps du passé,

Trop souvent nostalgique de toi
Tu es bien plus qu’une mémoire, tu fais partie de moi
Dans l’ignorance, je t’ai souvent pleuré
Mais toi, Passé, tu es encore présent pour que je puisse me connaître, m’étudier et te transcender.

Temps du présent,

Je sais, Temps du passé t’influence à l’intérieur de moi
Tu passes trop vite ou trop lentement, tu me tirailles parfois
Je ne te vis pas toujours encore assez consciemment
Mais je veux faire de mon mieux pour te vivre présentement.

Temps du futur,

Tu m’as parfois créé des angoisses
Tu es le temps passé et présent qui s’entrelacent
Tu es finalement le plus beau fruit de mon inconscient et de mon présent
Pour former un programme qui m’amènera à vivre un jour plus consciemment et Angéliquement.

Temps du passé, du présent, du futur,

Vous vivez tous à l’intérieur de moi, à chaque moment,
Métaphysiquement
Je vous vois dans mes rêves
Vous ne faites jamais d’arrêt, ni de trève.

Temps multidimensionnel,

Temps du passé, on te croit parti
Temps du futur, on pense que ta trame n’est encore pas définie
Et pourtant, dans l’ombre et la lumière, comme une interconnexion, vous interagissez
À chaque instant, à travers mes émotions, mes actions et mes pensées.

Mais toi, Temps,

Finalement, à quoi cela sert de définir ta vitesse
Tu as tellement plus de finesse et de sagesse
Tu es simplement là, une partie de moi, pour mieux me connaître?
Es-tu là pour l’apprentissage, la compréhension, la transcendance et enfin renaître?
Puis-je en conclure que tu es finalement intemporel, car tu es tellement multidimensionnel?

 

Une étudiante de la formation IRSS