Langue
Bonjour ! 👋

Votre langue actuelle :

Autres langues disponibles :

Blog

Symbolique

blog-featured-cest-quoi-lecoute-symbolique
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Avez-vous dĂ©jĂ  eu l'impression que quelqu'un entendait ce que vous dites, mais sans rĂ©ellement Ă©couter ? Êtes-vous vous-mĂȘmes parfois distrait(e) lorsque quelqu'un vous parle ? Êtes-vous rĂ©ellement, sincĂšrement prĂ©sent ? Ou y a-t-il une partie de vous qui essaie d'accĂ©lĂ©rer, de contrĂŽler ou d'Ă©chapper Ă  la conversation... ? Vous ĂȘtes-vous dĂ©jĂ  demandĂ© comment font certaines personnes, pour avoir cette Ă©coute attentive qui donne l'impression que rien d'autre n'existe autour, juste le temps de cet Ă©change... Qui sont pleinement prĂ©sents ? C'est l'Ă©coute symbolique, l'Ă©coute avec les symboles... Qui fait comprendre les rĂ©alitĂ©s cachĂ©s, et nous permet de connecter profondĂ©ment avec l'autre...

Les symboles

La dĂ©finition et la signification des symboles – ce que nous appelons le langage symbolique – sont l’une des pierres angulaires de la comprĂ©hension du fonctionnement de la conscience humaine. Ce langage se rĂ©vĂšle essentiellement Ă  travers les rĂȘves, que nous apprenons patiemment Ă  dĂ©coder, afin de comprendre les messages qui nous sont dĂ©livrĂ©s pour nous guider dans nos projets, nos choix, nos dĂ©cisions, nos actes, nos paroles


Le Centre d’enseignement et de recherche UCM a publiĂ© pour cela le Dictionnaire Le Code Source, une rĂ©fĂ©rence passionnante, incontournable, fondamentale, grĂące Ă  laquelle il devient possible d’apprendre et comprendre, de maniĂšre autonome, les signaux de notre inconscient, les clĂ©s de nos mĂ©moires


Ainsi, il devient “facile” – de plus en plus avec le temps – de faire la lumiĂšre sur nos zones sombres, notre invisible, les rĂ©gions enfouies en nous qui ne se dĂ©couvrent que si l’on dĂ©cide vĂ©ritablement de marcher vers elles.

Mais dans le souhait profond de se connaĂźtre spirituellement se cache parfois une tendance rĂ©pandue de “voir juste l’invisible”, c’est-Ă -dire de ne s’intĂ©resser plus qu’Ă  ce qui se passe dans le monde intĂ©rieur, avec la consĂ©quence logique de s’Ă©loigner de la prĂ©sence concrĂšte du quotidien, Ă  se lasser de la rĂ©alitĂ© environnante, voire Ă  la rejeter. On s’envole. On s’en va. Finalement, on se perd. Car il est possible de se perdre dans l’abstrait
 Parce que l’on n’Ă©coute plus que soi. On ne s’intĂ©resse, parfois, plus qu’Ă  soi et Ă  son “Ă©volution”. Et on peut en oublier les autres.

L’Ă©coute

L’une des explications Ă  ce travers rĂ©side dans le fait que nous avons perdu l’Ă©coute. L’Ă©coute attentive Ă  chaque instant de notre vie. L’Ă©coute consciente. Tout comme il y a le langage symbolique, il y a aussi l’Ă©coute symbolique, vivante dans chaque interaction, chaque Ă©change, chaque geste. Chaque silence mĂȘme


Voici un exemple particuliĂšrement saisissant, extrait du tĂ©moignage d’une enseignante : lors d’une assemblĂ©e de classe, un Ă©lĂšve s’est soudainement plaint d’un inconfort marquĂ© ressenti lors d’un cours sur la santĂ©.

   – Monsieur, j’veux plus y aller Ă  ce cours, ça me dĂ©goĂ»te, et la dame elle comprend rien, elle m’Ă©coute pas. Tout me dĂ©goĂ»te, ça me donne envie de vomir !

Des mots forts, un langage brut, presque brutal ; un visage crispĂ©, tirĂ©, mĂ©prisant, grimaçant


   – De quoi avez-vous parlĂ©, JosĂ© ?

   – C’Ă©tait c’t’Ă©ducation sexuelle lĂ , ce truc dĂ©gueu, l’appareil masculin. Ça me dĂ©goĂ»te !

Lorsque l’on apprend ensuite que JosĂ© ne mange pas Ă  la mĂȘme table que son pĂšre, jusqu’Ă  se priver de repas, qu’ils ne se parlent pas, qu’il ne reçoit pas d’argent de poche, qu’il fait partie d’une fratrie de nombreux enfants nĂ©s de plusieurs mĂšres, on commence Ă  comprendre pourquoi le systĂšme reproducteur masculin le dĂ©goĂ»te et pourquoi il ne veut plus assister aux cours d’Ă©ducation sexuelle.

Dans cette premiĂšre Ă©tape d’accompagnement d’un jeune en dĂ©sarroi, aux prises avec la vie, l’Ă©coute symbolique revĂȘt une importance primordiale. Il s’agit pour l’heure de dĂ©celer les mĂ©moires en jeu, trouver les racines du mal-ĂȘtre, comprendre par le cƓur quelle type de destinĂ©e s’est activĂ©e


Nous avons certes un exemple particuliĂšrement Ă©vocateur ici, presque “Ă©vident”, et pourtant
 Si nous rĂ©flĂ©chissons bien, avec honnĂȘtetĂ©, Ă  notre journĂ©e d’hier, Ă  notre semaine passĂ©e, Ă  l’ensemble de nos jours – sommes-nous bien Ă  l’Ă©coute ?

Ils sont partout autour de nous

Il n’est pas besoin d’analyser un cas de maltraitance pour trouver des symboles ; ils sont partout
 Comme des images qui nous aident Ă  comprendre ce que les autres vivent dans leur monde intĂ©rieur :

  • « Ah, l’hiver a commencĂ©, il fait vraiment un temps de chien
 »
  • « Je me suis fait mal au dos hier, mais bon, tu sais bien il faut que je continue de m’occuper de tout ici, sinon rien n’avancera  »
  • « Mon tĂ©lĂ©phone est en panne ; je n’ai pas vu ton message ! »
  • « Toutes ces guerres dans le monde ; ça va mal  »

Mais cela peut ĂȘtre positif aussi, bien entendu :

  • « Je suis enchantĂ©e de mon dernier cours de musique avec mes amis ! »
  • « Comme c’est gentil de m’avoir offert ces belles fleurs. »
  • « J’ai vraiment bien dormi cette nuit  »

Lorsque l’on pratique l’Ă©coute symbolique, c’est comme si l’on ouvrait les yeux sur un nouveau monde. Tout prend un sens que l’on n’avait peut-ĂȘtre jamais soupçonnĂ©. Et grĂące Ă  son amie la loi de la rĂ©sonance, ils forment un duo de guidance top niveau capables de nous en apprendre autant sur les autres que sur nous-mĂȘmes.

C’est cela, l’Ă©coute symbolique : entendre que derriĂšre un dĂ©goĂ»t, il y a une souffrance
 que derriĂšre les froids hivernaux, il y peut y avoir un dĂ©but de dĂ©pression
 derriĂšre les fleurs, il y a des sentiments qui ne sont peut-ĂȘtre jamais dits, ou reçus


Et vous, ĂȘtes-vous bien Ă  l’Ă©coute de la vie ? 🙂

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-limpact-de-nos-memoires-sur-nous
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Mais au fait... C'est quoi les mĂ©moires ? Comment ça fonctionne ? Comment est-ce que cela agit en soi ? D'oĂč viennent-elles ? Pourquoi elles sont lĂ  ? Peut-on les changer ? Quel est leur effet dans une vie ? Est-ce que cela peut m'affecter sur le plan personnel ? Au travail ? Dans le social ?... Voici un article qui rĂ©pondra Ă  ces diffĂ©rentes questions...

Qu’est-ce que les mĂ©moires ?

Les mĂ©moires sont des codes au niveau de nos pensĂ©es, de nos Ă©motions et de nos actions qui ont Ă©tĂ© enregistrĂ©s et qui proviennent du passĂ© et qui influencent la façon dont nous pensons, ressentons et agissons aujourd’hui. Il est important de savoir aussi que ces codes influencent Ă©galement notre futur, d’oĂč l’importance de les rectifier  s’ils ne sont pas programmĂ©s de façon positive.

Les mĂ©moires sont crĂ©Ă©es Ă  tous les niveaux – spirituel, intellectuel, Ă©motionnel et physique. Les mĂ©moires sont enregistrĂ©es depuis notre naissance et mĂȘme bien avant. Ainsi, toutes les expĂ©riences et les Ă©motions, autant positives que nĂ©gatives que nous avons vĂ©cues sont enregistrĂ©es dans nos mĂ©moires, notre disque dur intĂ©rieur.

Les mémoires positives et les mémoires négatives

Les mémoires positives nous aident à manifester les qualités que nous avons développées, à vivre et à concrétiser le beau travail que nous avons fait dans le passé et que nous transposons dans le présent.

Les mĂ©moires nĂ©gatives nous montrent ce que nous avons accumulĂ© Ă  travers nos expĂ©riences nĂ©gatives dans nos pensĂ©es et nos actions, et que nous devons travailler, nettoyer et transformer pour Ă©voluer Ă  tous les niveaux. Sinon, les mĂȘmes schĂ©mas difficiles auront tendance Ă  se rĂ©pĂ©ter dans notre vie.

Comprendre nos mémoires

Nous pouvons comprendre nos mĂ©moires Ă  l’aide du langage symbolique (car tout est symbole), de la mĂ©ditation, de la loi de la rĂ©sonance (on attire tout ce que l’on est, dans le positif, mais aussi le nĂ©gatif) et bien sĂ»r, par nos rĂȘves. Apprendre Ă  interprĂ©ter nos rĂȘves est une façon trĂšs avancĂ©e, voire avant-gardiste pour comprendre nos mĂ©moires, qui nous sommes, ce que nous devenons, et ce que nous devons rectifier pour devenir une meilleure personne. Les rĂȘves sont le portail de l’inconscient oĂč nous pouvons accĂ©der aux mĂ©moires de cette vie que nous avons oubliĂ©es, ou dont nous n’avons pas conscience, et grĂące au langage symbolique, nous pouvons analyser et transformer nos mĂ©moires.

Il est important de voir nos mĂ©moires en termes de pourcentage. Car si par exemple On nous montre en rĂȘve que nous avons un sentiment de supĂ©rioritĂ©, que nous cherchons la reconnaissance sociale, ou que nous avons trop besoin de plaire, cela ne veut pas dire que ne nous sommes que cela. Il faut le voir comme un pourcentage qui doit ĂȘtre transformĂ© pour continuer Ă  s’amĂ©liorer 🙂

Impact des MĂ©moires sur notre vie

Vie personnelle

Parfois, on peut se demander pourquoi on a eu une enfance difficile, qu’on a des difficultĂ©s de couple, familiales. Les mĂ©moires jouent un rĂŽle essentiel dans notre vie actuelle et donne des informations qui nous indiquent ce que nous devons apprendre. Par exemple, si nous avons Ă©tĂ© dur et blessant avec un(e) conjoint(e) dans le passĂ©, alors Ă  travers la Loi du karma, nous allons expĂ©rimenter les difficultĂ©s que nous avons fait vivre Ă  l’autre, pour apprendre ce que ça fait et ne plus rĂ©pĂ©ter ce comportement.

Il n’est pas nĂ©cessaire que nous recevions la leçon sous la forme exacte, mais cela peut ĂȘtre Ă  travers diffĂ©rentes situations et avec des personnes diffĂ©rentes dans notre vie personnelle. Par exemple, si nous avons Ă©tĂ© infidĂšles Ă  notre conjoint(e) dans une vie passĂ©e, alors nous pouvons vivre ce mĂȘme schĂ©ma dans cette vie-ci, ou une autre, pour apprendre l’importance de la fidĂ©litĂ© et les consĂ©quences nĂ©fastes que cela engendre.

Mais il existe aussi des expĂ©riences merveilleuses que l’on peut vivre au niveau personnel, comme une famille aimante et attentionnĂ©e, une intimitĂ© Ă©quilibrĂ©e qui sont le rĂ©sultat de mĂ©moires positives et qui sĂšment de belles choses pour notre avenir.

Vie professionnelle 

Un autre domaine de la vie oĂč les gens se demandent « pourquoi » est le travail. Pourquoi un patron difficile ? Pourquoi cette absence de reconnaissance au travail ? Pourquoi il y a parfois de l’iniquitĂ© ou trop d’ambition, de compĂ©tition ? Etc
 Cela montre que dans nos mĂ©moires, nous portons des % oĂč nous avons Ă©tĂ© (ou avons crĂ©Ă©) ce que nous rencontrons, oĂč il y a eu du favoritisme, de l’abus de pouvoir, des jeux d’Ă©go, etc.

Mais quelle que soit la situation dans laquelle on se trouve, on est lĂ  pour apprendre. On apprend Ă  ĂȘtre gentil, patient, respectueux, Ă  ne pas chercher la reconnaissance et les Ă©loges dans le travail
 On apprend le vrai sens du travail, qui est de dĂ©velopper des qualitĂ©s et des vertus. Et lorsque nous arrĂȘtons de nous rebeller ou de nous positionner en victime, nous nous amĂ©liorons, nous passons Ă  l’Ă©tape suivante et de nouveaux apprentissages et opportunitĂ©s s’offrent Ă  nous.

Lorsque nous sommes capables de bien nous manifester au travail et que nous avons un environnement sain, que nous respectons les autres et que nous sommes respectés et que nous avons de belles opportunités pour nous développer, nous vivons les mémoires positives que nous avons construites.

Vie sociale

Certaines personnes sont trĂšs Ă  l’aise dans la vie sociale et n’éprouvent aucune crainte Ă  parler en public; alors que d’autres ont du mal Ă  ĂȘtre Ă  l’aise. Encore une fois, tout cela est dĂ» aux mĂ©moires que l’on a enregistrĂ©s au cours de ses nombreuses vies.

Si une personne a vĂ©cu des humiliations, du jugement et du rejet au niveau social, elle aura tendance Ă  fuir le social, Ă  ne pas avoir confiance en elle, Ă  se sentir infĂ©rieure et avoir peur d’émettre son opinion, etc. Et de comprendre cela peut nous aider Ă  avoir plus de compassion et mieux accompagner la personne dans le dĂ©passement d’elle-mĂȘme et dans la redĂ©couverte de ses qualitĂ©s profondes.

Les mĂ©moires crĂ©ent ce que nous sommes aujourd’hui

Nous enregistrons des mĂ©moires Ă  tous les niveaux de notre vie et Ă  tous les jours
 Par ces mĂ©moires, nous vivons la vie que nous avons nous-mĂȘmes crĂ©Ă©e. Le but de la vie Ă©tant de dĂ©velopper des QualitĂ©s et des Vertus, il devient essentiel de comprendre nos mĂ©moires et l’impact qu’elles ont sur notre vie prĂ©sente.

Nous pouvons rectifier nos erreurs du passĂ© en les analysant, en appliquant la loi de rĂ©sonance, et surtout en ayant la VolontĂ© de changer nos schĂ©mas internes et externes qui nous font tourner en rond, ou qui apportent des situations nĂ©gatives. Les mĂ©moires nous montrent notre propre reflet et une fois qu’on les comprend, on comprend l’impact de celles-ci et on a le pouvoir de changer sa vie pour le meilleur.

Sachez qu’il n’est jamais trop tard pour choisir de travailler sur soi, sur nos mĂ©moires, pour retrouver en soi nos forces les plus profondes et notre plein potentiel.

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-lexorcisme-en-reve-transformation-ou-refoulement-des-memoires
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
L'exorcisme... Est-ce rĂ©el ? Qu'est ce que cela signifie ? Est-ce une bonne chose ? Ou est-ce nĂ©gatif ? Est-ce qu'on est sĂ»r que le mal ne reviendra pas plus tard ? Ou sous une autre forme ? Est-il possible de se libĂ©rer pour de bon ? Comment faire face Ă  la noirceur en soi ou dans le monde qui nous entoure, sans sombrer soi-mĂȘme ?

Que reprĂ©sente le symbole de l’exorcisme ?

Commençons par la dĂ©finition de l’exorcisme : « Pratique religieuse ou magique, comportant certaines formules et certains gestes rituels, destinĂ©e Ă  chasser le dĂ©mon d’un endroit qu’il occupe et, en particulier, du corps d’un possĂ©dĂ© ; formule, priĂšre par laquelle on exorcise. » Au niveau de l’étymologie, ce terme provient du latin exorcismus « adjuration ; action de chasser les dĂ©mons »*.

Le symbole du dĂ©mon est donc Ă©troitement liĂ© Ă  ce terme, Ă  cette pratique, un dĂ©mon appartient au rĂšgne animal, symbolisant une extrĂȘme concentration de besoins Ă©goĂŻstes, et rusĂ©s. L’action d’exorciser est donc au niveau symbolique celle de se libĂ©rer de forces instinctuelles qui nous poussent dans le monde physique ou mĂ©taphysique Ă  satisfaire nos propres besoins, en mode de survie, par rapport Ă  comment notre Ăąme a Ă©tĂ© codĂ©e au fil de ses expĂ©riences et vies passĂ©es.

Est-ce possible de rencontrer le symbole de l’exorcisme en rĂȘve ?

Tout Ă  fait, et c’est mĂȘme assez courant quand une personne travaille sur ses mĂ©moires dans le but de devenir une meilleure personne. La raison est que son cheminement est celui de transformer les mĂ©moires nĂ©gatives du passĂ©. Suivant la force de ces derniĂšres ainsi que de l’intention de la personne, le simple fait d’aller Ă  la rencontre de ses mĂ©moires en rĂȘve peut parfois prendre la forme d’un exorcisme.

Mais la pratique d’un exorcisme en rĂȘve qui aboutit est-ce synonyme de transformation ou est-ce que la conclusion est similaire au fait de tuer, ce qui symbolise le refoulement des mĂ©moires rencontrĂ©es ? En rĂ©alitĂ©, tout va dĂ©pendre de l’énergie avec laquelle l’exorcisme a Ă©tĂ© conduit dans le rĂȘve.

Par exemple, si le symbole, ou la personne, qui rĂ©alise l’exorcisme en rĂȘve est plongĂ© dans des Ă©motions nĂ©gatives de colĂšre, de peur, alors l’exorcisme mĂȘme sera teintĂ© de cette nĂ©gativitĂ©. Par consĂ©quent, le rĂ©sultat est celui du refoulement, mĂȘme si la forme du mal chassĂ©e disparaĂźt… Et le mal n’est que repoussĂ© et reste prĂ©sent sous une forme ou une autre dans l’inconscient du rĂȘveur
 Cependant, si le rĂȘveur constate, lors de l’exorcisme, que son Ă©nergie Ă©tait calme et que la forme du mal disparait dans un rayon de lumiĂšre, voir tout simplement de l’endroit ou de la personne possĂ©dĂ©e, alors on peut conclure qu’un certain pourcentage des mĂ©moires est transformĂ©.

Les Ă©tapes de transformation

Le rĂȘve est multidimensionnel est c’est donc essentiel d’ĂȘtre en mesure de prendre tous les paramĂštres en considĂ©ration et de discerner la tendance du rĂȘve, pour ramener Ă  la conscience la bonne information. Ceci est essentiel pour atteindre de nouvelles Ă©tapes d’évolution et de comprĂ©hension de notre code intĂ©rieur qui influe en permanence sur nos actions, nos Ă©motions, nos pensĂ©es et nos intentions.

Un autre tĂ©moin de transformation sera si le rĂȘveur se sent Ă  la suite de l’exorcisme plus lĂ©ger, de meilleure humeur, voire mĂȘme s’il observe des changements dans sa relation aux autres et sur le plan physique. Par exemple, son habitude de manger trop de sucrerie pourrait ĂȘtre attĂ©nuĂ©e voire disparaĂźtre (c’est tout Ă  fait correct de manger des sucreries de temps en temps ; c’est simplement le trop qui devient nĂ©gatif). Ceci reprĂ©sente des signes de transformation de nos mĂ©moires nĂ©gatives qui n’influent plus sur notre manifestation sur le plan concret. En revanche, si le rĂȘveur se sent alourdi, a des habitudes nĂ©gatives pour lui-mĂȘme ou avec autrui, ce rĂȘve d’exorcisme aura pour rĂŽle d’indiquer qu’une transformation de mĂ©moires doit ĂȘtre faite. Cela indique l’activation d’un programme qui peut parfois venir affecter sa vie concrĂštement.

Quoi qu’il en soit, l’expĂ©rience d’un exorcisme en rĂȘve est le symbole d’un pouvoir d’alchimie que possĂšde la personne. Qu’il ait atteint l’objectif de transformation ou qu’il ait permis une prise de conscience, c’est un potentiel que la personne peut continuer Ă  renforcer en continuant Ă  se manifester de maniĂšre qualitative Ă  tous les jours.

Ne pas avoir peur de faire face à nos démons

Il ne faut pas avoir peur de nos cauchemars intenses parfois ou mĂȘme de faire face Ă  nos dĂ©mons intĂ©rieurs. Un dĂ©mon dans un rĂȘve symbolise une concentration de besoins, d’Ă©goĂŻsme ou de colĂšre qui peut nous habiter parfois en tant qu’ĂȘtre humains.

L’important est de dire “stop” Ă  ces forces nĂ©gatives en soi qui parfois voudraient saboter tout ce que nous avons construit de beau.

L’Ă©nergie du “dĂ©mon” peut se manifester parfois dans la violence verbale d’une personne, dans une rage intense de colĂšre, ou dans une manipulation sournoise pour obtenir quelque chose de personnel au dĂ©triment des autres, etc.

Mais nous ne devons pas en avoir peur… C’est lĂ  oĂč la force d’un mantra positif peut nous aider Ă  “exorciser” ce nĂ©gatif en soi ou en l’autre pour le transcender complĂštement et ne plus laisser le nĂ©gatif dominer.

Suite Ă  un rĂȘve intense d’exorcisme, nous vous conseillons de bien mĂ©diter sur ce rĂȘve, cette expĂ©rience et ces mĂ©moires que vous portez en terme de %, pour les transformer pleinement.

Il faut passer par ce chemin, oĂč la vie nous teste parfois… OĂč elle nous met face Ă  nos dĂ©mons pour les transformer et pour qu’on choisisse volontairement la lumiĂšre.

Souvenez-vous que le dĂ©mon en vous, le nĂ©gatif qui vit en soi, dĂ©truit tout ce qu’il touche et ternit toutes nos possibilitĂ©s avec le temps… Alors que l’Ange en vous vous guidera vers le meilleur de vous-mĂȘme… Et vous aidera Ă  construire une vie extraordinaire…

*Source : https://www.cnrtl.fr/definition/exorcisme

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-mettre-fin-a-une-relation-avec-ton-ex-jusque-dans-ton-reve
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Comment savoir si c'est rĂ©ellement terminĂ© ? Est-ce que cela signifie avoir oubliĂ© l'autre ? Ou ne plus rien trouver de positif Ă  son sujet ? Voir carrĂ©ment, se sentir repoussĂ© ? Qu'est-ce que ça veut dire si on attire encore et encore le mĂȘme type de personne ? Qu'est-ce que ça veut dire si soi-mĂȘme, on se comporte encore et encore de la mĂȘme façon... Si on fait les mĂȘmes cycles, les mĂȘmes schĂ©mas... ? Est-ce qu'on a vraiment terminĂ© cette ancienne relation ? Ou est-ce qu'elle nous hante encore ? Peut-on vraiment ĂȘtre libre un jour ?

« Mon passé est réglé. »

Parfois on peut lire sur les profils des sites de rencontres « Mon passĂ© est rĂ©glé  ».

Mmh
 est-ce qu’on a vraiment rĂ©glĂ© son passĂ© ? Bien sĂ»r on peut avoir rĂ©ussi un divorce ou une sĂ©paration sans conflits ou disputes intenses
 Mais les raisons qui nous ont amenĂ©s Ă  cette rupture, ont-elles Ă©tĂ© bien comprises ?

Quand on se pose cette question, lĂ  on est vraiment en train de prendre conscience de notre mĂ©canisme profond qui nous a amenĂ© Ă  cet « Ă©chec » au niveau relationnel. Et un jour le mot « Ă©chec » n’existe plus dans notre vocabulaire, car toutes ces expĂ©rimentations sont lĂ  pour nous faire justement dĂ©couvrir ces mĂ©canismes inconscients. Que ce soit dans nos relations amoureuses, en famille, au travail, etc. tous ces comportements proviennent d’expĂ©rimentations passĂ©es qui ont crĂ©Ă© des mĂ©moires (du data en quelque sorte) dans notre ordinateur personnel
 L’ĂȘtre humain est comme un ordinateur vivant qui expĂ©rimente du positif et du nĂ©gatif tout au long de ses vies


Quand le passé ressurgit


Un jour, je parlais Ă  une personne que je n’avais pas revue depuis longtemps. Je savais qu’elle avait eu un divorce assez difficile et elle me partageait ses Ă©tapes de vie au niveau amoureux. Alors je lui disais :

« Sans un travail profond sur tes mémoires, tu peux te retrouver dans une relation magnifique, trÚs harmonieuse mais un mot, un geste peut faire remonter toutes les mémoires passées qui ont déclenché la séparation. »

Et c’est exactement ce qui s’est passé  Un jour, son nouveau compagnon lui a fait une remarque dans la mĂȘme Ă©nergie que son ex-mari, et ce bloc de mĂ©moires est remontĂ© Ă  la surface instantanĂ©ment
 Et elle a mis fin Ă  cette relation. Pourtant, c’était possiblement une bonne personne pour elle. Une mĂ©moire c’est trĂšs puissant


Pour rĂ©gler son passĂ© et s’assurer que ces schĂ©mas amoureux ne reviennent pas il y a plusieurs Ă©tapes de nettoyage. Bien sĂ»r, le concret est important : s’assurer qu’on a un nouveau chez soi oĂč on se sent bien, que les enfants, si on en a, soient heureux dans leur nouvel environnement, etc. Toutes ces Ă©tapes sont primordiales.

Mais l’Ă©tape la plus importante est le nettoyage des mĂ©moires, comprendre en profondeur pourquoi on en est arrivĂ© lĂ . Car toutes les histoires d’amour commencent avec une attirance, de l’amour, etc
.

Alors qu’est-ce qui fait qu’on n’arrive pas Ă  maintenir cette frĂ©quence ? Encore une fois, ce sont nos expĂ©rimentations passĂ©es de cette vie, mais aussi d’autres vies (si l’on croit Ă  la rĂ©incarnation) qui viennent s’intĂ©grer dans notre belle intention de dĂ©part de construire le couple, l’amour. Tout le monde cherche l’Amour, c’est ce qu’il y a de plus important. Cela semble facile
 Mais de trouver le vrai et pur Amour
 C’est Grand.

« Tomber amoureux » 

Il y a plusieurs annĂ©es, je suis littĂ©ralement « tombĂ©e » amoureuse d’un homme.

Vous connaissez l’expression avoir quelqu’un dans la peau
 c’était vraiment cela, j’étais comme dĂ©pendante totalement de lui, comme une drogue


J’ai expĂ©rimentĂ© le manque quand il n’était pas lĂ , c’était passionnel, beau mais en mĂȘme temps tellement souffrant. Quand j’y repense je ne souhaite cela Ă  personne. C’est comme ĂȘtre esclave de cette personne Ă  un certain niveau. La relation n’a pas durĂ© longtemps mais cela a Ă©tĂ© intense sur tous les plans. On avait des affinitĂ©s profondes sur la vie, les valeurs, des affinitĂ©s aussi sur le plan sexuel, c’était vraiment le feu, la passion qui nous liaient.

Quand cela s’est fini, j’ai vraiment pleurĂ© de toutes mes tripes
 et je me suis aussi dit que plus jamais je vivrais cela.

Le rĂȘve

J’ai travaillĂ© fort, en profondeur sur ces mĂ©moires de passion, de feu au niveau amoureux, de dĂ©pendances affectives pour m’assurer que je ne revive pas cela. Je faisais ce travail sur mes mĂ©moires mais j’étais aussi consciente que j’avais encore en moi cet espoir
 « et s’il revenait ».

C’est un peu comme une femme battue qui comprend que ce n’est pas juste mais qui en mĂȘme temps est complĂštement liĂ©e Ă  cette Ă©nergie. Cela m’a pris des annĂ©es de travail sur mes mĂ©moires pour ne plus vouloir revivre ce genre d’intensitĂ© amoureuse
 jusqu’au jour oĂč j’ai vraiment senti jusque dans mes cellules une libĂ©ration
 Enfin ! voici le rĂȘve que j’ai reçu.

Je suis dans la voiture avec Alfredo, on est assis derriĂšre je pense il y a d’autres personnes avec nous. Il a un regard dominant car je repousse ses avances dans la voiture. J’arrive chez lui oĂč il vit, je ne connais pas cet endroit et il va se doucher. Comme il ferme la porte de notre chambre, je vais dans une autre chambre oĂč il y a une salle de bain attenante. Je vais aux toilettes et je sors de l’anus un fil, mais il est long, long, cela prend plusieurs minutes et j’essaie de le couper, c’est trĂšs rĂ©sistant alors je continue de le sortir jusqu’au bout. La personne qui vit dans cette chambre arrive, j’entrouvre la porte et je lui dis que je suis lĂ , que j’ai bientĂŽt fini. Je nettoie le sol, car cela a giclĂ© partout et je sors.

 

Lorsque je me suis rĂ©veillĂ©e de ce rĂȘve j’ai senti une dĂ©connexion avec cet homme mais totalement
 ces mĂ©moires de dominance sur l’autre dans mon relationnel amoureux, j’étais en train de couper ce lien mĂ©taphysiquement
 Un rĂȘve de purification mais aussi qui me montre au combien j’étais liĂ©e depuis longtemps Ă  ce genre d’énergie. Le fil qui est long c’est aussi toute ma persĂ©vĂ©rance et ma volontĂ© Ă  vouloir aller jusqu’au bout pour purifier totalement ces mĂ©moires. Et bien sĂ»r mon attachement Ă  lui, qui Ă©tait profond…

Se renouveler

J’ai fait plusieurs types de thĂ©rapies et c’était une bonne base on pourrait dire. Mais rĂ©gler son passĂ© sans prendre en compte ses rĂȘves, ses mĂ©moires (etc.), c’est comme bien nettoyer une chambre ou une maison, mais sans ouvrir les armoires, les tiroirs ou avoir nettoyĂ© le sous-sol
 En apparence, cela semble tout propre.

Mais au fond le grand travail n’a pas encore commencĂ©.

Si vous aussi avez eu des expĂ©riences amoureuses dont vous n’arrivez pas Ă  vous dĂ©tacher, demandez en rĂȘve pourquoi avant de vous coucher


Un rĂȘve c’est un message direct avec votre inconscient, avec justement les armoires et les sous-sols qui n’ont pas Ă©tĂ© visitĂ©s depuis longtemps. C’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire et aussi pour vous assurer que vous ne retournez plus dans les mĂȘmes schĂ©mas.

Construire une relation amoureuse avec ses rĂȘves, c’est construire pour l’amĂ©liorer, pour que la Source de fontaine d’Amour du dĂ©part ne se tarisse pas aprĂšs quelques mois, mais qu’elle continue Ă  apporter et faire grandir ses bienfaits au fil des ans.

Car oui il est possible d’utiliser ses rĂȘves pour savoir si une personne est la bonne pour soi…

Oui il est possible dans le cĂ©libat, d’apprendre Ă  aimer la solitude. Prendre un temps pour travailler sur soi et trouver ensuite « la bonne relation »… qui nous aidera sur tous les plans.

Et oui il est possible de rĂ©parer son coeur… pour un jour aimer de nouveau…

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-ton-corps-sexprime-comment-lecouter
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Ton corps s'exprime, il te parle... Mais sais-tu l'écouter, le comprendre ? Est-ce que tu connais son langage ? Est-ce que tu aimerais découvrir les mystÚres qu'il a à te révéler ?... Car il ne te parle pas uniquement de ta santé physique, c'est bien plus profond... Ta santé physique est une conséquence, et non la cause de ce que tu vis parfois... Ton corps a des choses à te dire pour réécrire ta vie, pour créer la santé à tous les niveaux en toi.

Le langage codé du corps : la symbolique

Lorsque j’ai commencĂ© Ă  Ă©tudier mon inconscient, j’ai progressivement dĂ©couvert qu’il y avait un langage codĂ©, c’est le langage de l’inconscient. Je vais vous donner un exemple simple pour vous aider Ă  comprendre c’est que le langage codĂ©, le langage symbolique.

Notre inconscient nous parle

On dit souvent “Ah moi j’aime plus les chiens” “ah non moi j’aime mieux les chats”. Pensez-vous sincĂšrement que c’est une coĂŻncidence ? Pas vraiment. Quand on connaĂźt le langage symbolique, on comprend que la personne dans son inconscient souhaite exprimer et aime les Ă©tats de conscience inscrits dans un chat, un chien, ou un animal.

Si vous prĂ©fĂ©rez les chiens, alors ça veut dire que votre Ăąme souhaite dĂ©velopper l’amour spontanĂ©, la fidĂ©litĂ©, la loyautĂ©, la joie naturelle mais qu’il faudra faire attention Ă  la dĂ©pendance affective. Si vous prĂ©fĂ©rez les chats, alors votre Ăąme souhaite dĂ©velopper une belle autonomie, un cĂŽtĂ© indĂ©pendant, un cĂŽtĂ© calme et posĂ© qui sait prendre soin de soi mais Ă  l’inverse, il faudrait faire attention Ă  ne pas ĂȘtre sur-indĂ©pendant et mettre les autres Ă  distance.

Comprendre le code

Vous voyez, derriĂšre chaque chose, il y a un Ă©tat de conscience qui est inscrit. Et c’est pareil pour le corps humain. Si par exemple, on a un problĂšme au foie, il faut Ă©tudier et comprendre quel est l’état de conscience du foie. Le foie sert Ă  stocker l’énergie, Ă  transformer et purifier certaines toxines du corps. Le foie participe aussi Ă  la digestion.

Donc si un problĂšme survient au foie, il faut voir dans notre vie quotidienne, oĂč est-ce qu’on peut avoir de la difficultĂ© Ă  bien purifier le nĂ©gatif, les pensĂ©es, les Ă©motions nĂ©gatives qui nous affectent que ce soit nos propres pensĂ©es, nos propres Ă©motions ou ce que celles des autres rĂ©veillent en nous. Il faut Ă©tudier quels Ă©vĂšnements, quelles situations il est difficile de digĂ©rer, d’accepter. En mĂ©ditant sur ces difficultĂ©s, vous parviendrez Ă  transformer vos expĂ©riences du quotidien en sagesse et en comprĂ©hension profonde


Appliquer la connaissance

Si vous souhaitez comprendre votre corps, apprenez le langage codĂ© de l’inconscient et plus aucun secret ne subsistera
 Vous saurez ce que le corps souhaite vous communiquer et ainsi vous pourrez vous amĂ©liorer de façon extraordinaire et transformer votre vie grĂące Ă  ces comprĂ©hensions qui dĂ©passent tout ce que vous pouviez imaginer…

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-les-reves-sont-ils-reels-01
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
"Cette nuit, j'ai fait le plus Ă©trange des rĂȘves... Je vivais chaque moment comme si j'y Ă©tais... Les paysages, les sons, les couleurs. Les odeurs, les sensations. Tout semblait si rĂ©el..." Est-ce que les rĂȘves sont uniquement le fruit de notre imagination ? Ou y a-t-il quelque chose de plus profond derriĂšre cela ? Les rĂȘves ont-ils une rĂ©alitĂ© cachĂ©e ? Un sens profond ?

Les rĂȘves : imagination ou rĂ©alitĂ© ?

Nous recevons tant de rĂȘves au cours de notre vie. Tant d’informations auxquelles nous ne prĂȘtons pas attention lorsque nous sommes moins spirituels
 Tant d’informations qui sont rĂ©vĂ©lĂ©es lorsque nous dormons, Ă  travers nos rĂȘves.

Cependant, cette question a toujours Ă©tĂ© prĂ©sente dans l’esprit des humains : les rĂȘves sont-ils rĂ©els ? Quel est le sens de cette gigantesque quantitĂ© d’informations qui est tĂ©lĂ©chargĂ©e dans notre conscience chaque nuit ? Il faut imaginer que l’univers est comme un « Cloud » dans lequel nous vivons tous
 Et notre Ăąme est comme notre propre ordinateur personnel, qui est toujours en connexion avec ce gigantesque « Cloud » universel, et qui reçoit et envoie constamment des donnĂ©es.

Que sont les rĂȘves ?

Dans l’ancienne langue sanskrite, les rĂȘves sont appelĂ©s « Sapna », ce qui signifie « quelque chose qui nous concerne ». Tout au long de la journĂ©e et au fil des annĂ©es, nous enregistrons de nombreuses expĂ©riences en nous-mĂȘme, certaines d’entre elles sont conscientes, et d’autres deviennent inconscientes en nous.

MĂȘme si certaines expĂ©riences (comme parfois les traumatismes) peuvent ĂȘtre momentanĂ©ment rĂ©primĂ©es, refoulĂ©es dans notre inconscient, notre esprit utilise ce mĂ©canisme pour se protĂ©ger, comme un mĂ©canisme de dĂ©fense. Mais rien n’est perdu, tout est enregistrĂ©, et peut ĂȘtre rĂ©solu lorsqu’on prend progressivement conscience de ces parts de nous-mĂȘmes, ces % de mĂ©moires


Pourquoi rĂȘvons-nous ?

RĂȘver est un phĂ©nomĂšne naturel, tout comme nous avons tous d’autres activitĂ©s naturelles comme se laver, aller aux toilettes, manger, etc. Ce que l’esprit n’est pas capable de traiter ou d’intĂ©grer immĂ©diatement, il commence Ă  le projeter dans nos rĂȘves pour attirer notre attention et commencer un travail intĂ©rieur de nettoyage. Ce que cela signifie, c’est que les choses que nous ne pouvons pas comprendre ou digĂ©rer immĂ©diatement restent retenues en nous jusqu’Ă  ce que nous soyons prĂȘts Ă  faire un travail intĂ©rieur. On peut rĂ©aliser cela en les dĂ©codant pour en extraire la vĂ©ritable signification, c’est-Ă -dire la signification symbolique, afin de rectifier les schĂ©mas qui ne sont plus fonctionnels.

Il faut une comprĂ©hension profonde, Ă  travers le langage symbolique, pour pouvoir comprendre nos rĂȘves et utiliser ces informations pour changer, pour Ă©voluer. Car un seul rĂȘve, bien dĂ©codĂ©, peut changer une vie, par ce qu’il nous montre de nous-mĂȘmes, et les changements que nous pouvons crĂ©er jusque dans la vie concrĂšte grĂące Ă  ces prises de conscience


Les rĂȘves sont notre propre rĂ©alitĂ© intĂ©rieure

Oui, les rĂȘves sont rĂ©els
 Et ils peuvent mĂȘme ĂȘtre plus rĂ©els que notre vie concrĂšte. Les rĂȘves nous rĂ©vĂšlent diverses facettes de notre personnalitĂ© que nous vivons tout au long de notre vie Ă  travers les rĂŽles que nous traversons (enfant, parent, ami, conjoint, Ă©lĂšve, travailleur, etc). Les rĂȘves nous montrent nos blocages, nos faiblesses, mais aussi nos forces, nos qualitĂ©s.

TrĂšs souvent, le mental conscient a tendance Ă  rejeter ce qui ne lui plaĂźt pas, il crĂ©e comme une façade pour Ă©chapper Ă  ce qui le met en difficultĂ©, et qui demande des efforts pour ĂȘtre travaillĂ©. Mais les rĂȘves ouvrent le voile, sans aucun parti pris, et nous montrent clairement ce que nous devons rectifier en nous, et aussi notre potentiel. C’est pourquoi les rĂȘves parlent de nous-mĂȘmes… Ils nous parlent de qui nous avons Ă©tĂ©, de qui nous sommes, et de qui nous pouvons devenir.

Les rĂȘves nous montrent ce que nous nous cachons parfois Ă  nous-mĂȘme, Ă  cause de nos mĂ©canismes de protection. Ce sont de vrais reflets de qui nous sommes rĂ©ellement au fond de nous. Telle une eau limpide, les rĂȘves nous montrent les diffĂ©rentes facettes de notre personnalitĂ© profonde, le bon comme le mauvais. Alors oui
 Les rĂȘves sont bien rĂ©els, et ils ont Ă©normĂ©ment secrets Ă  nous rĂ©vĂ©ler ! Des secrets, qui, bien utilisĂ©s, peuvent nous mener aux plus hautes qualitĂ©s
 À une meilleure version de nous-mĂȘmes


Pour obtenir plus d’informations sur le langage symbolique et son application concrĂšte dans la vie de tous les jours, retrouvez nos livres sur notre boutique en ligne.

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-la-spiritualite-indienne-une-sagesse-ancienne-encodee-dans-des-symboles-01
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Redécouvrez une ancienne Connaissance, cachée dans les symboles d'une tradition millénaire... Cet article est un voyage au coeur de la spiritualité indienne, et va vous amener à re-découvrir cette ancienne sagesse, au-delà de ce que vous pourriez imaginer... Bienvenue dans la grande histoire de l'évolution de l'humanité, et de la spiritualité, sa nature profonde.

L’encodage de la sagesse dans les symboles

L’Ăšre moderne dans laquelle nous vivons permet de partager la connaissance de maniĂšre approfondie. Nous avons des ordinateurs, internet, les rĂ©seaux sociaux, des tĂ©lĂ©visions, etc., Ce sont autant de moyens pour diffuser nos pensĂ©es et nos idĂ©es au public. Mais vous ĂȘtes-vous demandĂ© comment cela fonctionnait Ă  l’Ă©poque oĂč ces technologies n’Ă©taient pas prĂ©sentes ?

L’histoire humaine est Ă©galement remplie d’Ă©tapes dans le monde entier oĂč des bibliothĂšques remplies de livres, de recherches, et d’oeuvres avancĂ©es ont Ă©tĂ© dĂ©truites ! Comment Ă©tait-il alors possible de sauvegarder cette sagesse pour les gĂ©nĂ©rations Ă  venir ? Bien sĂ»r, la connaissance est parfois restĂ©e intacte Ă  un certain niveau via les folklores, les chansons populaires, etc… en Inde comme dans le reste du monde. Mais ce qui est fascinant, en Inde, c’est que cela a donnĂ© lieu Ă  l’encodage de la sagesse dans les symboles, les histoires symboliques !

Le dĂ©but…

Aujourd’hui, lorsque les gens pensent Ă  la spiritualitĂ© indienne, ils la confondent souvent avec la religion, ils pensent souvent Ă  divers symboles comme Shiva, Ganesh, et divers dieux, dĂ©esses, etc
 en considĂ©rant que c’est la religion hindoue.

Mais en rĂ©alitĂ©, peu de gens rĂ©alisent que ce n’est pas la vĂ©ritable source de la sagesse spirituelle indienne. Cela peut surprendre beaucoup d’entre nous, mais l’ancienne sagesse spirituelle indienne provient de textes appelĂ©s « Vedas », qui signifie littĂ©ralement « Connaissance » ou « Connaissance des secrets de l’univers ».

Ces livres sont censĂ©s avoir Ă©tĂ© entendus / reçus (c’est-Ă -dire Shrutis en sanskrit) dans leurs mĂ©ditations par les Rishis, et ce sont des Ă©crits sur les cinq Ă©lĂ©ments qui constituent l’univers et la vie sur terre. En fait, tout le concept du Sanatam Dharma est basĂ© sur le travail sur soi tout en vivant dans le monde matĂ©riel, en comprenant ces Ă©lĂ©ments et comment la crĂ©ation entiĂšre est composĂ©e de ceux-ci.

C’est pourquoi vous verrez des Indiens vĂ©nĂ©rer les arbres, les riviĂšres, les montagnes, le soleil, la lune, etc. Le concept des temples/statues est apparu beaucoup plus tard, peut-ĂȘtre il y a seulement deux mille ans, afin de rassembler les gens.

Les Ă©crits dĂ©taillĂ©s expliquent le mĂ©canisme de ces Ă©lĂ©ments pour crĂ©er et animer la vie, mais la plupart des gens ont oubliĂ© cette source et, avec le temps, ont commencĂ© Ă  croire davantage en d’autres formes de dieux et de dĂ©esses, mentionnĂ©es dans d’autres livres appelĂ©s « Puranas », « Upanishads », etc
 afin de partager les enseignements sur la vie avec les gens parfois plus ordinaires, moins spirituels, qui ne connaissaient pas le sanskrit et n’avaient pas accĂšs Ă  des Ă©tudes intĂ©rieures approfondies.

C’Ă©tait une Ă©poque oĂč les technologies n’existaient pas, oĂč les gens vivaient en petits groupes, dans des villages, sans aucun accĂšs au monde extĂ©rieur, et oĂč le travail Ă©tait rĂ©parti entre les gens pour un fonctionnement social harmonieux. On parlait de ces symboles pour partager la connaissance avec les gens moins spirituels, en racontant des histoires par le biais de formes de danse. Tout cela a Ă©tĂ© fait pour introduire le Dharma parmi les gens, c’est-Ă -dire pour leur donner le sens des responsabilitĂ©s Ă  travers leurs diffĂ©rents rĂŽles, tout en restant dĂ©tachĂ© afin de toujours se souvenir de l’existence d’une puissance supĂ©rieure, que beaucoup appelleraient “Dieu”.

Brahma, Vishnu, Mahesh – La trinitĂ©

Souvent, lorsque les gens pensent Ă  la spiritualitĂ© indienne, ces trois noms leur viennent Ă  l’esprit. Ont-ils vraiment existĂ© dans la rĂ©alitĂ© physique ?

Eh bien, peut-ĂȘtre ou peut-ĂȘtre pas, car cela n’a pas d’importance lorsqu’on veut apprendre de tout avec rĂ©ceptivitĂ©. Brahma symbolise la crĂ©ation, Vishnu symbolise la persĂ©vĂ©rance et Mahesh (c’est-Ă -dire Shiva) symbolise la transformation en mettant fin Ă  un ancien cycle et en commençant un nouveau. Les Anciens ont introduit ces symboles pour reprĂ©senter les cycles naturels de crĂ©ation et l’ampleur de ceux-ci Ă©tait indiquĂ©e par ces symboles. Ce qui est intĂ©ressant, c’est que la plupart des gens ne connaissent pas toujours l’histoire complĂšte qui est partagĂ©e Ă  ce sujet.

Dans les Ă©critures, il est dit qu’au tout dĂ©but se trouvait “Shakti”, c’est-Ă -dire la fĂ©minitĂ©, la rĂ©ceptivitĂ©, la force vitale. Puis elle a donnĂ© naissance Ă  Vishnu, le conservateur (contrairement Ă  ce que la plupart des gens pensent, Brahma n’est pas venu en premier). Brahma est sorti du nombril de Vishnu sur un lotus, comme le montrent les histoires et les statues des temples d’aujourd’hui. Ensuite, Vishnu et Brahma ont eu des conflits d’ego, voulant prouver qu’ils Ă©taient plus importants l’un que l’autre. Pour rĂ©soudre ce problĂšme, l’Ă©nergie de Shiva a Ă©tĂ© rĂ©vĂ©lĂ©e. Ils ont tous deux rĂ©alisĂ© qu’il s’agissait d’un faisceau d’Ă©nergie sans fin, qu’il Ă©tait infini ! C’est pourquoi Shiva est aussi connu sous le nom de Mahesh, le Dieu suprĂȘme.

Sans le langage symbolique, tout cela semble bizarre


Si nous lisons tout cela comme une histoire, alors cela peut sembler irrĂ©aliste et nous pouvons nous demander pourquoi ils l’ont encodĂ© dans une histoire, au lieu de rĂ©vĂ©ler clairement toute la vĂ©rité  Pourquoi les anciens ont-ils dĂ» symboliser ces profonds secrets sur l’Univers ?

Eh bien, cela a Ă©tĂ© fait pour les protĂ©ger, car ils savaient que chacun les dĂ©coderait en fonction de la disponibilitĂ© de son Ăąme, pour ne recevoir que ce que l’on est prĂȘt Ă  recevoir. Cela a Ă©galement Ă©tĂ© fait pour aider les gens Ă  s’en souvenir, car l’esprit humain se souvient davantage de ce qui est dĂ©crit sous la forme d’une histoire, Ă©tant donnĂ© que nous sommes des ĂȘtres bien Ă©motionnels et symboliques.

L’esprit a tendance Ă  oublier facilement ce qui lui semble seulement intellectuel. Cependant, avec le temps, les gens ont oubliĂ© la profonde sagesse encodĂ©e qui se cachait derriĂšre, et ce qui est restĂ©, ce sont les rituels qui Ă©taient la plupart du temps basĂ©s sur la peur ou dirigĂ©s par les prĂȘtres pour le pouvoir pour certains, alors qu’il y avait Ă©galement de trĂšs bons prĂȘtres… Comme dans toutes les autres traditions.

Mais qu’est-ce que les anciens essayaient vraiment de dire Ă  travers cette histoire ? Nous devons la dĂ©coder symboliquement pour nous connecter Ă  sa sagesse profonde.

Ouvrir le voile avec le langage symbolique

GrĂące Ă  la sagesse symbolique, il devient possible de revisiter la profonde connaissance vĂ©dique ancienne, de se connecter Ă  notre sagesse ancestrale qui ne vieillit jamais, qui reste toujours vraie dans les Vedas lorsqu’elle est dĂ©codĂ©e symboliquement.

La connaissance des Vedas n’Ă©tait pas facilement comprĂ©hensible par le commun des mortels, elle Ă©tait non seulement spirituelle mais aussi trĂšs scientifique. En fait, nous pouvons voir aujourd’hui comment la science dĂ©couvre Ă  nouveau ce qui est mentionnĂ© dans les Vedas. Ainsi, la reprĂ©sentation des concepts s’est faite de maniĂšre symbolique sous forme d’histoires pour qu’elle devienne plus accessible Ă  tous. Les enseignements ont Ă©tĂ© simplifiĂ©s pour s’adapter Ă  la vie quotidienne.

Les symboles ont continuĂ© Ă  ĂȘtre transfĂ©rĂ©s Ă  travers ces histoires et ces rituels de gĂ©nĂ©ration en gĂ©nĂ©ration, mais au fur et Ă  mesure, l’essence symbolique s’est perdue et le langage symbolique a Ă©tĂ© oubliĂ© par l’humanitĂ© jusqu’Ă  aujourd’hui. Cela change aujourd’hui grĂące au Centre d’Enseignement & de Recherche UCM, qui ramĂšne ce langage source par lequel l’intelligence de l’Univers communique avec nous tous via les RĂȘves, les Signes et les Symboles.

Pour en revenir Ă  l’histoire de la TrinitĂ©, nous pouvons comprendre ce que les Rishis (les anciens scientifiques et chercheurs) essayaient de dire lorsque nous ouvrons le voile derriĂšre les symboles.

Tout commence avec « Shakti », c’est-Ă -dire l’amour, la rĂ©ceptivitĂ©, le principe fĂ©minin qui existe en chacun de nous. Tout ce qui se manifeste indique la « Prakriti », c’est-Ă -dire la nature de ce principe dans la crĂ©ation.

Toutes les dĂ©esses dans les histoires indiquent ce qui fonctionne bien ou crĂ©e une distorsion lorsque ce principe anime notre monde d’Ă©motions. Vishnu est symboliquement responsable de l’Ă©tablissement de toutes les Lois et Principes Divins avant mĂȘme que quelque chose ne soit crĂ©Ă©, afin de fixer les attentes et les objectifs, tout comme nous le faisons lorsque nous voulons crĂ©er une famille ou une organisation.

En fait, tout commence dans le monde des concepts, des pensĂ©es, comme une idĂ©e d’abord, avant qu’elle ne prenne un jour une forme physique. C’est alors que Brahma entre en scĂšne Ă  travers son nombril sur un lotus, c’est-Ă -dire le chakra du pouvoir, le feu, qui mĂšne Ă  la motivation, Ă  la volontĂ© de CrĂ©er.

Nous voyons le symbole du lotus dans de nombreuses traditions, car le symbole de la fleur de lotus reprĂ©sente les sentiments d’un initiĂ© qui se concentre sur la rĂ©alisation du Soi par un profond travail intĂ©rieur. Un lotus s’Ă©panouit dans un Ă©tang boueux, symbolisant la façon dont la vĂ©ritable rĂ©alisation du Soi a lieu lorsque les mĂ©moires concernant la matiĂšre, l’usage/abus de pouvoir dans celle-ci sont nettoyĂ©s, les mĂ©moires oĂč le pouvoir des Ă©motions a Ă©tĂ© distorsionnĂ© dans le monde de la matiĂšre, crĂ©ant un feu excessif. Et quand les gens entrent dans une conscience alimentĂ©e par leur ego, alors les conflits pour la suprĂ©matie commencent. « Lequel est le plus puissant : celui qui crĂ©e ou celui qui prĂ©serve ? », tout cela est le jeu de l’ego.

Souvent, en tant qu’humains, nous devenons Ă©galement possessifs Ă  l’Ă©gard des choses matĂ©rielles, oubliant la vĂ©ritable intention qui se cache derriĂšre, Ă  savoir dĂ©velopper des qualitĂ©s en apprenant et en expĂ©rimentant dans la matiĂšre. Il nous arrive, en tant qu’humains, de dĂ©fier les lois et principes divins tout au long de notre vie, dans l’ignorance, en nourrissant l’ego et en finissant par ĂȘtre piĂ©gĂ©s dans le conflit entre le bien et le mal, par manque de connaissance. Pour s’en libĂ©rer, Shiva est donc rĂ©vĂ©lĂ©. Shiva signifie passer de l’ignorance Ă  la connaissance, de l’Ă©tat de mort Ă  celui d’ĂȘtre vĂ©ritablement « Vivant » en termes d’Ă©tat de conscience et d’existence. Shiva rĂ©vĂšle que nous sommes dans un cycle infini d’apprentissage qui conduira Ă  de nombreuses crĂ©ations et Ă  l’entretien de l’apprentissage, puis Ă  la fin de ce cycle pour commencer le suivant, pour la continuitĂ© de l’Ă©volution. Shiva symbolise donc l’état d’ĂȘtre « Conscient ». Ce qui commence doit se terminer un jour, une fois son objectif atteint, pour donner naissance Ă  un nouveau cycle ou stade d’apprentissage. Ainsi, Shiva apporte ici le symbolisme du DĂ©tachement, son autre nom sanskrit – Vairagi Yogi.

Il y a tellement de choses Ă  dire sur cette histoire lorsque nous commençons Ă  la dĂ©coder symboliquement. En effet, nous rĂ©alisons qu’il n’est pas possible de comprendre la sagesse spirituelle indienne sans le langage symbolique ! Quelle joie de partager avec vous l’ancienne sagesse spirituelle indienne, Ă  la lumiĂšre du dĂ©codage des symboles profonds qui se cachent Ă©galement derriĂšre tout ce que nous vivons chaque jour… Tout ce que la Vie nous apporte sur le chemin peut ĂȘtre compris, dĂ©codĂ© et analysĂ© avec la comprĂ©hension du langage symbolique. Avec cette Connaissance que vous pouvez apprendre par le biais du Centre d’Enseignement et de Recherche UCM, vous pouvez redĂ©couvrir ce qui a Ă©tĂ© perdu… Retrouver la sagesse ancienne, dans votre vie moderne. LĂ  rĂ©side la grande histoire de l’Ă©volution…

Lire l'article au complet
Show
IRSS 2-banner-homepage
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Saviez-vous que tous les rĂȘves ont un sens ? Au-delĂ  de ces images que nous recevons la nuit existe un code, un langage, que nous pouvons tous apprendre Ă  dĂ©coder, pour nous aider au quotidien Ă  mieux nous comprendre. Dans cette confĂ©rence, prĂ©sentĂ©e par les Professeurs et Assistants Professeurs du Centre d’Enseignement et de Recherche UCM, nous dĂ©couvrirons les secrets du langage symbolique prĂ©sent dans les rĂȘves, mais aussi dans notre rĂ©alitĂ© concrĂšte. 

Saviez-vous que tous les rĂȘves ont un sens ? Au-delĂ  de ces images que nous recevons la nuit existe un code, un langage, que nous pouvons tous apprendre Ă  dĂ©coder, pour nous aider au quotidien Ă  mieux nous comprendre. Dans cette confĂ©rence, prĂ©sentĂ©e par les Professeurs et Assistants Professeurs du Centre d’Enseignement et de Recherche UCM, nous dĂ©couvrirons les secrets du langage symbolique prĂ©sent dans les rĂȘves, mais aussi dans notre rĂ©alitĂ© concrĂšte. 

Nous y prĂ©sentons Ă©galement la Formation IRSS (InterprĂ©tation des rĂȘves, signes, symboles), un programme unique pour apprendre Ă  interprĂ©ter ses rĂȘves au quotidien, avec un suivi hebdomadaire dans un portail en ligne. Cette formation reprĂ©sente la rĂ©fĂ©rence mondiale dans le domaine de l’interprĂ©tation des rĂȘves, et nos travaux de recherche sont suivis par des psychologues, mĂ©decins, psychiatres et thĂ©rapeutes partout Ă  travers le monde.

Quand on comprend le Langage Symbolique, on entre dans une nouvelle rĂ©alitĂ© : on comprend les symboles que nos rĂȘves nous prĂ©sentent chaque nuit, mais on peut Ă©galement dĂ©coder les symboles prĂ©sents dans notre vie au quotidien. En effet, tout ce qu’on vit pendant la journĂ©e peut ĂȘtre analysĂ© comme un rĂȘve. Ainsi, quand on Ă©tudie le Langage Symbolique, on peut non seulement mieux se comprendre de l’intĂ©rieur, mais Ă©galement apprendre Ă  dĂ©coder notre vie extĂ©rieure avec une nouvelle dimension…

DĂ©couvrez dans cette confĂ©rence 14 partages exceptionnels sur des sujets variĂ©s et multi-dimensionnels, prĂ©sentĂ©s par des experts du Langage Symbolique et de l’interprĂ©tation des rĂȘves. Entrez au coeur de la Connaissance des rĂȘves et des symboles, avec ces tĂ©moignages vĂ©cus inspirants et instructifs…

Comment les rĂȘves peuvent nous aider ? - Formation IRSS | UCM

Chapitres de la conférence :

0:00 – Introduction par Kaya
3:15 – Kaya | PrĂ©sentation de la Formation IRSS
14:41 – Anthony | Ce code qui change tout
21:38 – Kasara | Je rĂȘve toujours Ă  mon ex
28:15 – Patrick | On ne choisit pas un mĂ©tier par hasard
35:39 – RĂ©gine | Restriction d’eau et Ă©motions
41:53Kaya | Travaux de recherche du Centre UCM
45:30Eloi | Un chat habillé
50:03Sophie | Du yoga qui communique
55:02Geoffrey | Un rĂȘve pour savoir comment intervenir
1:02:33Thomas | Les rĂȘves, c’est concret
1:06:26Christiane | Tournesols tournés vers la lumiÚre
1:15:25Kaya | Étudier ses rĂȘves
1:28:10Thibaut | Être bien Ă  l’Ă©coute
1:33:36Claire | Prémonition
1:37:37Alexis | Conversation secrĂšte
1:42:42Emeline | L’enfant papillon
1:47:03Kaya | Conclusion & Générique

Lire l'article au complet
Show
IRSS 2-banner-homepage
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Saviez-vous que tous les rĂȘves ont un sens ? Au-delĂ  de ces images que nous recevons la nuit existe un code, un langage, que nous pouvons tous apprendre Ă  dĂ©coder, pour nous aider au quotidien Ă  mieux nous comprendre. Dans cette confĂ©rence, prĂ©sentĂ©e par les Professeurs et Assistants Professeurs du Centre d’Enseignement et de Recherche UCM, nous dĂ©couvrirons les secrets du langage symbolique prĂ©sent dans les rĂȘves, mais aussi dans notre rĂ©alitĂ© concrĂšte. 

Nous y prĂ©sentons Ă©galement la Formation IRSS (InterprĂ©tation des rĂȘves, signes, symboles), un programme unique pour apprendre Ă  interprĂ©ter ses rĂȘves au quotidien, avec un suivi hebdomadaire dans un portail en ligne. Cette formation reprĂ©sente la rĂ©fĂ©rence mondiale dans le domaine de l’interprĂ©tation des rĂȘves, et nos travaux de recherche sont suivis par des psychologues, mĂ©decins, psychiatres et thĂ©rapeutes partout Ă  travers le monde.

Quand on comprend le Langage Symbolique, on entre dans une nouvelle rĂ©alitĂ© : on comprend les symboles que nos rĂȘves nous prĂ©sentent chaque nuit, mais on peut Ă©galement dĂ©coder les symboles prĂ©sents dans notre vie au quotidien. En effet, tout ce qu’on vit pendant la journĂ©e peut ĂȘtre analysĂ© comme un rĂȘve. Ainsi, quand on Ă©tudie le Langage Symbolique, on peut non seulement mieux se comprendre de l’intĂ©rieur, mais Ă©galement apprendre Ă  dĂ©coder notre vie extĂ©rieure avec une nouvelle dimension…

DĂ©couvrez dans cette confĂ©rence 14 partages exceptionnels sur des sujets variĂ©s et multi-dimensionnels, prĂ©sentĂ©s par des experts du Langage Symbolique et de l’interprĂ©tation des rĂȘves. Entrez au coeur de la Connaissance des rĂȘves et des symboles, avec ces tĂ©moignages vĂ©cus inspirants et instructifs…

How dreams can help us - DSSI Training | UCM

Chapitres de la conférence :

0:00 – Introduction par Kaya
3:00 – Kaya | PrĂ©sentation de la Formation IRSS
27:00 – Martine | Quand le voile des illusions se lĂšve
31:23 – Kasara | Je rĂȘve toujours Ă  mon ex
36:30 – Anthony | Ce code qui change tout
43:17 – Eloi | Un chat habillĂ©
46:40 – Kaya | Les Ă©tudes et recherches du Centre UCM
50:30 – Christiane | Tournesols tournĂ©s vers la lumiĂšre
1:00:19 – Kaya | Partage
1:05:43 – Haritha | Les illusions spirituelles
1:10:22 – Kaya | Partage
1:12:30 – Santhosh | DĂ©coder nos proches avec discernement
1:16:11 – Geoffrey | Un rĂȘve pour savoir comment intervenir
1:22:12 – Ân | La guĂ©rison des maladies mentales
1:28:13 – Linh | La rĂ©flexion du changement
1:32:46 – Alexis | Conversation secrĂšte
1:37:40 – Emeline | L’enfant papillon
1:47:04 – Kaya | Conclusion & GĂ©nĂ©rique

Lire l'article au complet
Show
blog-featured-les-emotions-cest-quoi-au-juste
Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn
Reddit
Email
Pourquoi cette boule dans le ventre quand j'arrive au travail ? Pourquoi cette angoisse quand je pense au futur ? Et cette colĂšre soudaine quand je ressens une injustice... ? Pourquoi ces larmes de tristesse que je ne peux pas retenir en regardant ce film ? Et si les Ă©motions, au lieu d'ĂȘtre perçues comme des problĂšmes Ă  gĂ©rer ou comme des sensations qu'on ne voudrait plus ressentir, Ă©taient plutĂŽt vues comme une chance, un pouvoir d'agir sur notre vie pour l'amĂ©liorer, une force pour nous mettre en mouvement et ĂȘtre heureux ?

Une Ă©motion, c’est quoi au juste ?

On dit que nous sommes faits de chair et de sang, et de poussiĂšre
 mais nous sommes composĂ©s Ă  plus de 60 % d’eau. Certes, nous sommes des Homo Sapiens (homme pensant, sage), mais nous sommes principalement des ĂȘtres Ă©motionnels, vu notre composition biologique, chimique. Il aurait donc Ă©tĂ© plus adaptĂ© que notre espĂšce s’appelle Homo Motius (homme Ă©motionnel) au lieu de Homo Sapiens, ou alors Homo Sapiens Motius, qui est peut-ĂȘtre une nouvelle Ă©tape dans l’Ă©volution humaine.

Les neurosciences nous apprennent que nous ressentons avant de penser. Les Ă©motions sont au cƓur mĂȘme de notre vie ; elles ont accompagnĂ© l’Ă©volution de l’ĂȘtre humain. C’est grĂące Ă  elles qu’il a survĂ©cu, qu’il a pu se dĂ©velopper car elles sont des rĂ©actions lui permettant de s’adapter aux Ă©vĂ©nements de la vie quotidienne quels qu’ils soient, et aussi de se transformer Ă  long terme. Les expĂ©riences Ă©motionnelles sont en effet des apprentissages sur soi et sur les relations avec l’autre. Savoir les reconnaitre, les nommer, les comprendre, c’est reprendre notre pouvoir sur elles au lieu de les laisser parfois nous « emporter », ou d’essayer de les refouler dans un coin de notre inconscient.

 

Pourquoi les Ă©motions sont-elles reliĂ©es Ă  l’eau ?

Parce qu’on pleure quand on est triste, ou quand on a mal
 mais aussi quand on rit. On peut avoir trĂšs chaud et transpirer sous une Ă©motion intense, ou se sentir glacĂ©, paralysĂ© par la peur. Notre Ă©tat Ă©motionnel, c’est comme de l’eau qui bouge en nous, qui se modifie et peut prendre plusieurs Ă©tats diffĂ©rents dans sa manifestation en fonction de ce que l’on est en train de vivre. C’est un peu comme notre mĂ©tĂ©o intĂ©rieure.

Notre Ă©tat Ă©motionnel peut ressembler Ă  l’eau calme d’un beau lac quand on est serein, ou alors Ă  une mer agitĂ©e quand on est perturbĂ©, voire Ă  un tsunami qui dĂ©ferle Ă  l’horizon quand on ne peut plus retenir ses Ă©motions… Ou bien ça peut bouillonner comme une cocotte-minute dont on a dĂ©sespĂ©rĂ©ment serrĂ© le couvercle Ă  fond, et alors jaillir hors de tout contrĂŽle ! Comme le magma d’un volcan qui se rĂ©veille subitement alors qu’on le croyait Ă©teint, signe de colĂšre intense Ă  force de refouler dans notre inconscient tout ce qu’on ne veut pas (ou ne peut pas) voir ou exprimer.

Une Ă©motion provoque un mouvement intĂ©rieur, ça fait bouger lĂ -dedans, et parfois aussi ça va amener un mouvement extĂ©rieur que l’on va exprimer s’il est positif, et que l’on va essayer de retenir, contrĂŽler s’il est nĂ©gatif… et parfois mĂȘme on va tout “geler” pour ne pas ressentir les consĂ©quences Ă©ventuelles.

L’origine et les consĂ©quences des Ă©motions

Émotion vient du latin « motere » qui veut dire « mouvoir », et du prĂ©fixĂ© “Ă©” qui indique un mouvement de l’intĂ©rieur vers l’extĂ©rieur, donc une tendance Ă  agir concrĂštement. De lĂ  vient aussi le mot « moteur ». Les Ă©motions sont donc par dĂ©finition des Ă©nergies qui nous poussent Ă  agir, Ă  nous mettre en mouvement ; elles vont nous donner une impulsion, nous motiver.

Ça c’est quand tout va bien, car si les Ă©motions dites « positives » peuvent nous mettre en action avec une belle Ă©nergie, juste, il existe aussi des Ă©motions « nĂ©gatives » qui peuvent par exemple nous faire agir de façon impulsive, rĂ©active et pas toujours trĂšs juste
 Voire mĂȘme nous freiner, jusqu’Ă  nous bloquer dans notre manifestation.

Une personne rĂ©agit toujours d’une maniĂšre dĂ©terminĂ©e par son Ă©tat Ă©motionnel. Ainsi, malgrĂ© l’universalitĂ© d’une Ă©motion, son expression va varier selon chaque individu. C’est normal, nous n’avons pas tous la mĂȘme histoire, les mĂȘmes vĂ©cus Ă©motionnels. L’Ă©motion est donc associĂ©e Ă  la personnalitĂ© et surtout aux mĂ©moires enregistrĂ©es dans l’inconscient de chacun.

Les émotions sont des réactions spontanées face à une situation donnée.

Elles peuvent entraĂźner des manifestations physiques (pĂąleur, rougissement, agitation, accĂ©lĂ©ration du rythme cardiaque et du rythme respiratoire, transpiration, etc.) et psychologiques (pensĂ©es, changement d’humeur…) passagĂšres. La joie, la surprise, la peur, la colĂšre en sont des exemples.

Les sentiments

Les sentiments reprĂ©sentent un Ă©tat affectif plus durable qui Ă©volue avec le temps. Ainsi les sentiments (comme l’amour, la haine, la confiance, la mĂ©fiance, la gratitude, etc… ) naissent, grandissent et parfois peuvent aussi changer, voir finir par disparaĂźtre.

Bien qu’ils soient diffĂ©rents, les Ă©motions et les sentiments sont intimement liĂ©s. Les sentiments font vivre toutes sortes d’émotions et, Ă  l’inverse, les Ă©motions peuvent gĂ©nĂ©rer des sentiments. Par exemple, un sentiment de joie peut gĂ©nĂ©rer spontanĂ©ment des larmes (Ă©motion). Si un enfant a eu peur (Ă©motion) quand le chien du voisin a aboyĂ© fort vers lui, il pourrait par la suite dĂ©velopper un sentiment de crainte Ă  la seule vue d’un chien. Ce sentiment pourrait perdurer dans le temps, ou tout aussi bien changer, voire disparaĂźtre en fonction de l’Ă©volution de l’enfant.

Il est donc important de comprendre les Ă©motions que l’on ressent avant de se mettre en mouvement, car c’est ainsi que notre personnalitĂ© va s’exprimer et aussi se dĂ©velopper. Nous avons grandi, Ă©voluĂ© dans une sorte de « bain » Ă©motionnel avec nos parents, notre entourage, Ă  l’Ă©cole, etc… et cela va teinter notre vie de tous les jours, en positif comme en nĂ©gatif.

Que faire avec nos Ă©motions ?

Nos Ă©motions et leur niveau d’expression viennent de nos diffĂ©rents apprentissages, d’expĂ©riences et de vĂ©cus Ă©motionnels que nous avons enregistrĂ©s profondĂ©ment en nous. Il faut les Ă©tudier pour savoir les identifier, les nommer et remonter aux mĂ©moires Ă  leur origine pour ĂȘtre capable de transformer, et reprogrammer celles que l’on ne souhaite plus manifester.

Cela passe par un travailleur intérieur pour transformer les mémoires inconscientes, les résonances qui font que nous allons vivre telle ou telle situation dans notre vie, et donc expérimenter des émotions en rapport avec ces expériences.

C’est toute une rĂ©Ă©ducation intĂ©rieure pour bien vivre nos Ă©motions et ne plus en avoir peur, pour manifester ce grand potentiel, cette grande force de motivation inspirante qui nous fait avancer sur tous les plans.

Lire l'article au complet
Show
Symbolique